janvier 26, 2022

Le livre

« Un livre au coeur de l’actualité institutionnelle !»

« La première opposition frontale à la déferlante des fusions de communes »

Téléchargez gratuitement notre livre

Fusions de communes - Le hold-up "parfait"

Cliquez sur l’image pour télécharger le livre !

L’auteur :

Militant de la décroissance depuis sa rencontre avec Lanza del Vasto dans les années 1970, Bernhard Hugo, citoyen de la commune de Domdidier, commune fribourgeoise fusionnée d’ailleurs, est l’initiateur du site internet « fusionite.ch » qui fédère les résistances aux fusions de communes.  

Offre spéciale

limitée, aux habitants des communes suisses ayant un projet de fusion en cours

Exemplaire gratuit contre frais de port

Adressez vos demandes à la rédaction de fusionite.ch en n’oubliant pas de mentionner votre adresse et la commune concernée.

Fusions de communes

                Le hold-up « parfait »

par Bernhard Hugo

Quatrième de couverture :

« Tant de voix officielles se sont prononcées « pour » les fusions de communes… que nous voudrions aller voir d’un peu plus près ce que cache cette belle unanimité! »

Tant de voix officielles se sont prononcées « pour » les fusions de communes, avant même les conclusions de leur évaluation, qu’on peut légitimement se demander si l’affaire est instruite «à charge ET à décharge », c’est-à-dire si l’on a pris autant en compte les éléments qui militent pour les fusions que les éléments contre elles.

A la vue des événements qui se précipitent, le doute est permis. Ce livre essaie donc de rétablir un peu l’équilibre (bien peu!) en proposant des éléments de réflexion de l’autre bord qui devraient amener plus d’objectivité dans le débat et démontrer finalement qu’il y a beaucoup plus à perdre qu’à gagner dans ce vaste abattage anti-démocratique et totalement croissanciste !

Quitte à remettre en cause la belle « unanimité » qui règne autour de la question des fusions, l’auteur refuse pour sa part de valider ce qu’il considère comme un hold-up contre la démocratie et appelle à restaurer un débat plus objectif sur cette question éminemment politique, pour l’instant phagocytée par l’obsession d’une dérégulation institutionnelle qui aura à terme pour conséquence la disparition des communes absorbées par des mégapoles à la gloire de la croissance économique et la confiscation du pouvoir des citoyen(ne)s sur leur cadre de vie immédiat.