mai 23, 2022

Les argumentaires adeptes de la méthode Coué

Les « soi-disant » avantages des fusions de communes, systématisés depuis le début des années 2000 dans tous les argumentaires pré-formatés transmis de projet de fusion en projet de fusion, sont tirés d’une même litanie, continuellement rabâchée à la population par les autorités, les médias, les spécialistes et autres experts en mal de reconnaissance cantonale, fédérale voire internationale.

 

Souvent purement virtuels, ils acquièrent auprès des citoyens, avec le nombre de répétitions et à la longue,  force de « réalité » que personne ne met plus en doute, et, encore moins, ne confronte à la moindre analyse rationnelle.

 

Ce qu’on ne peut pas, à la limite, reprocher au commun des mortels, ou éventuellement encore aux médias, qui ne font que répéter, voire rapporter ces arguments, est en revanche le signe d’une inquiétante volonté de restructurer la cellule de base de la démocratie de la part des autorités élues et de leurs conseillers, non-élus.

 

Nous allons donc tenter de détricoter, avec votre aide, un certain nombre de ces miraculeuses promesses jaillies du chapeau des fusion et de démontrer qu’une large part d’entre elles sont creuses et uniquement présente pour que vous glissiez un « Oui » dans l’urne le jour de la votation.