mai 23, 2022

Initiative déposée au Landeron pour un projet de fusion

Publié sur rtn.ch le 22 avril 2022

 

Les Vert’libéraux ont déposé plus de 400 signatures ce vendredi pour enjoindre le Conseil communal à relancer un projet de fusion avec Cornaux, Cressier et Lignières

Les Vert'libéraux Stéphane Perrenoud, Jessica Muriset et Maxime Auchlin ont déposé une initiative ce jeudi au Landeron pour relancer un projet de fusion avec les communes voisines de Cornaux, Cressier et Lignières. Les Vert’libéraux Stéphane Perrenoud, Jessica Muriset et Maxime Auchlin ont déposé une initiative ce jeudi au Landeron pour relancer un projet de fusion avec les communes voisines de Cornaux, Cressier et Lignières.

 

Le projet de fusion entre les communes du Landeron, de Cornaux, de Cressier et de Lignières est lancé. La section landeronnaise des Vert’libéraux a déposé vendredi une initiative, munie de plus de 400 signatures, demandant à son Conseil communal de reprendre les discussions avec ses voisins. Tout un symbole, puisqu’en 2015 les citoyens du Landeron avaient refusé la fusion des sept communes de l’Entre-deux-Lacs.

 

Stéphane Perrenoud, initiant et conseiller général vert’libéral au Landeron s’exprime

Mais le chemin est encore long. Après la validation des signatures, les autorités landeronnaises devront se positionner. Si l’initiative est validée, sans contre-projet ou votation populaire, une commission devrait alors être créée pour lancer le projet de fusion. C’est là que le travail pour convaincre toutes les parties commencera réellement. A noter qu’en 2015, le Canette avait porté le « non ». A l’époque, le parti landeronnais n’avait pas été convaincu par le projet à sept et réclamait plutôt une fusion à quatre comme proposée ici. Convaincre les opposants de l’époque ne fait en tout cas pas peur aux Vert’libéraux, qui se sont retrouvés bien seuls au moment de récolter les signatures.

Sept ans après l’échec d’une fusion à sept (Le Landeron, St-Blaise, La Tène, Cornaux, Cressier, Enges et Lignières) et six ans après le raté d’une fusion à six (St-Blaise, La Tène, Cornaux, Cressier, Enges et Lignières), on se dirige donc à l’est du canton vers deux projets de fusion à quatre : d’un côté Enges, Saint-Blaise, La Tène et Hauterive, dont le projet est déjà sur les rails, et de l’autre Cornaux, Cressier, Le Landeron et Lignières. /rgi