mai 23, 2022

Fusion entre Malines et Boortmeerbeek ? Un référendum en vue (BE)

Publié sur vrt.be le 24 avril 2022 par Anne François

Les membres N-VA et Open VLD du conseil communal de Boortmeerbeek, qui forment la majorité dans cette commune du Brabant flamand, ont exprimé ce dimanche dans un communiqué commun leur soutien à une consultation populaire concernant le projet de fusion envisagé avec la ville de Malines (en province d’Anvers). Cette fusion soulève en effet de vives protestations dans la commune brabançonne.

La N-VA et l’Open VLD espèrent un soutien à cette proposition lors du conseil communal prévu lundi. Les partis d’opposition avaient déjà demandé une telle consultation. Mardi, la bourgmestre de Boortmeerbeek Karin Derua et celui en titre de Malines Bart Somers (et ministre flamand des Affaires intérieures), tous deux membres du parti libéral flamand, ont annoncé un projet de fusion entre les deux entités en 2025. La commune fusionnée serait divisée en districts, à l’instar de la structure institutionnelle existant à Anvers.

Mais ce projet a été mal accueilli par la population de Boortmeerbeek, notamment en raison du caractère interprovincial de la fusion projetée. Après une « semaine agitée », les conseillers communaux Open VLD et N-VA font leur mea culpa. « L’annonce d’une fusion possible avec Malines a fait l’effet d’une bombe. Nous n’avons pas suffisamment communiqué à ce sujet, de telle sorte que certains ont cru que tout était déjà fait », indiquent-ils dans le communiqué.

« Nos habitants ont fait entendre leur voix. Et nous les avons entendus », poursuivent-ils. « Dès lors, nous proposons de repartir de zéro et de mener une enquête approfondie concernant les possibilités de fusion avec toutes nos communes voisines. » Par la suite, les habitants de Boortmeerbeek pourront se prononcer sur l’avenir de notre commune. »