mai 23, 2022

Balbutiements de fusion entre Bonfol et Beurnevésin

 

Les deux villages ajoulots entament une étape importante dans la perspective de ne faire plus qu’un. Les habitants doivent voter une dépense de près de 23’000 francs utile au fonctionnement d’un comité intercommunal de fusion

 

 

 

Publié sur rfj.ch le 18.11.2021

Les deux communes de la Vendline ont plusieurs obstacles à franchir avant de s'unir. (Photos : archives) Les deux communes de la Vendline ont plusieurs obstacles à franchir avant de s’unir. (Photos : archives)

 

Bonfol et Beurnevésin se rapprochent. Les deux villages ajoulots ont mis en place un comité intercommunal de fusion (CIF). Ce dernier est composé de six membres, trois pour chaque commune. Il doit notamment préparer une convention et un règlement communs pour assurer la période de transition. Les citoyens de Beurnevésin voteront une dépense de 22’750 francs pour le fonctionnement du CIF, le 30 novembre prochain en assemblée communale. Le tour des habitants de Bonfol viendra ensuite.

Outre l’approbation de la population, le rapprochement entre les deux communes dépend aussi du Parlement jurassien. Le législatif cantonal doit encore approuver la création du CIF. Le maire de Beurnevésin et président du comité intercommunal de fusion n’est pas inquiet à ce sujet puisque « le canton du Jura est d’accord pour faire des fusions ». Jean-Christophe Fuhrer indique aussi que si la convention est adoptée avant les futures élections communales, « la prochaine législature devra se tenir à ce qui a été fait ». /nmy