décembre 08, 2023

A Cortaillod, «la peur du gigantisme» d’une fusion

Le premier des trois cafés citoyens organisés dans le cadre de la fusion entre les communes de Boudry, Milvignes et Cortaillod s’est tenu dans cette dernière, jeudi soir. Un mot était sur toutes les lèvres: la proximité.

Olivier Félix, conseiller communal de Cortaillod, a ouvert le premier café citoyen concernant la fusion entre Boudry, Milvignes et, donc, Cortaillod.

Jeudi 26 janvier au soir, à l’instar de ses collègues de l’exécutif, le Carcois avait une mission: écouter les besoins et les craintes de ses concitoyennes et concitoyens.

Plus d’une soixantaine de personnes s’étaient réunies à Cort’Agora, à l’occasion du premier café citoyen organisé dans le cadre du processus de fusion entre les communes de Boudry, Milvignes et,  donc, Cortaillod.

«Eh bien! Il s’agit désormais de résumer tout ceci.» Les yeux plongés dans ses feuilles de notes, Claude Darbellay, conseiller communal de Cortaillod, se gratte la tête.

Les moins de 40 ans timides

«On ne souhaite rien vous promettre avec cette fusion», a insisté le Conseiller. C’était suffisant pour nourrir le scepticisme de l’assemblée et sans doute la raison du manque de participation des plus jeunes. Et c’est peut-être l’un des regrets de cette soirée : sauf une ou deux exceptions, la tranche d’âge de 20 à 35 ans a boudé l’événement.